Humeurs Lifestyle

DEUX-MILLE-DIX-NEUF.

26 décembre 2019
hors du temps grossesse

J’ai forcément aimé deux mille dix-neuf, une année très chargée. J’ai déménagé, je me suis mariée et j’ai eu un bébé. Nous sommes fous, nous attendons très longtemps pour tout faire d’un coup. Un peu comme lorsque nous étions étudiants, et que forcément, nous révisions jusqu’au bout de la nuit, pour ne pas dire jusqu’au petit matin, la veille du partiel.

___

En deux mille dix neuf, j’ai eu beaucoup de bas avec instagram. Mes hormones de grossesse ont probablement un rôle dans cet histoire. Cette histoire où les familles parfaites ont des enfants parfaits dans des maisons parfaites et partent en vacances dans des lieux parfaits, tout en éveillant parfaitement leur enfant dans la foi catholique (si si, c’est un vrai créneau sur insta !). En scrollant ces belles images, je me suis dit que j’allais être une maman bien nulle car incapable d’offrir tout ce luxe à ma fille. Ce luxe, c’est bien le mot. Heureusement, mon époux, imperméable au vernis des réseaux sociaux, m’a fait redescendre sur terre : on ne connait pas la vraie vie de ces gens. Quels sont leurs réseaux ? Un héritage conséquent ? L’argent de la drogue ? Un gain au loto ? Un mari banquier qui les entretien ? J’ai bazardé tout ça de mon feed instagram pour retrouver la véritable bienveillance qui me fait du bien, les photos de voyage. Et depuis, tout va beaucoup mieux. En complément, je te laisse cet article du Monde, qui date un peu, mais remet les pendules à l’heure.

Pourquoi je ne publierai pas de photos de ma fille sur Instagram – mon article.

blog venise 2019
Venise au soleil couchant, Mars 2019

En deux mille dix neuf, je n’ai pas beaucoup voyagé, mis à part un voyage de noces à Venise ( #staytuned – je t’en parle bientôt !). Les grands voyages à l’autre bout du monde ne seront probablement pas d’actualité pour les prochaines années. Ce qui nous laisse le temps de mieux découvrir la France et les pays limitrophes que nous ne connaissons pas beaucoup ! Des tas de destinations franco-françaises fourmillent dans mon esprit. Ca va être compliqué de se décider … !

Mes articles sur mon road-trip en Slovénie !

bilan blog 2019
Fleurs méditerranéennes, Juin 2019

En deux mille dix neuf, j’ai regardé pas mal de séries – jusqu’à la naissance de ma fille. Durant mon congé pré-natal, j’ai binge watché les 9 saisons de How I Met Your Mother – il faut bien s’occuper lorsqu’on doit rester alitée ! J’étais complètement passé à côté de cette série, c’est étrange de comprendre après coup les fameux « suit up » et « bro » de mes années étudiantes ! C’est une série amusante et attachante, mais qui n’entrera pas dans mon top des meilleures séries comiques (la palme étant réservé à The Office, la meilleure série drôle de tous les temps). Bien évidement, j’ai fini Game of Thrones – la fameuse série d’héroic fantasy qui a rythmé mes années 2010. Je me souviens encore avoir écrit un article sur mon ancien blog, en juillet 2011 ! Forcément, je n’ai pas aimé la fin, probablement parce que je ne voulais pas que l’histoire se termine… Dans un tout autre style, j’ai regardé Plan Coeur, c’est parisien, c’est culcul-la-praline, ce n’est pas très bien joué, mais c’est relaxant. Mais la bande son est très chouette ! J’ai découvert Fleabag, une série humoristique anglaise, douce amère comme seuls les anglais savent faire. Si tu aimes How Not To Live Your Life (ma deuxième série humoristique préférée au monde), tu devais adorer Fleabag ! Et puis, la petite dernière, c’est The Letdown que j’ai suivi en allaitant ma fille. Une série (australienne – assez rare pour être soulignée) toute trouvée pour cette activité puisqu’elle est à propos d’une jeune maman et sa fille. C’est drôle, touchant et attendrissant. J’ai adoré, peut-être parce que je me suis (un peu) reconnue dans Audrey, l’héroïne principale. Sinon, j’ai regardé quelques bribes de la deuxième saison de Casa de Papel, et j’ai détesté. Pourtant, j’avais bien aimé la première saison de cette série espagnole. Finalement, j’ai regardé pas mal de séries, merci Netflix…

Mon article sur l’écologie, au-delà du zéro déchet.

Diane chasseresse parc borély
Diane chasseresse au Parc Borély de Marseille, Août 2019

___

En deux-mille vingt, je continue le blog ! Je posterai toujours quelques photos sur Instagram, et tu peux toujours t’abonner à ma page Facebook pour être au courant de mes dernière publications ici, parce que la newsletter du blog n’est pas au programme pour l’instant.

___

Je te souhaite une joyeuse année 2020

___

Les autres bilans annuels du blog :

Deux mille quatorze

Deux mille quinze

Deux mille seize

Deux mille dix sept

Deux mille dix huit

  • Reply
    Creezzy
    30 décembre 2019 at 20 h 38 min

    Un petit message pour dire que je te suis toujours (même si je ne commente que rarement). Je trouve ça fou que tu sois maman désormais, preuve qu’on a commencé à se suivre depuis bien longtemps !
    Très impatiente de voir ton article sur Venise, j’ai déjà 2 collègues qui m’ont conseillé d’y aller (mais il faudrait trouver qqn avec qui s’y rendre)
    Pour les séries, as-tu vu Lovesick ? C’est une série british super, mettant en scène 4 amis.
    Je te souhaite le meilleur pour 2020, même si tu as certainement rempli beaucoup de tes objectifs en 2019 🙂
    Bisous !

  • Reply
    Amélie
    2 janvier 2020 at 0 h 13 min

    C’est une bien belle année 2019 qui se termine pour toi et qui annonce une tout aussi jolie 2020 ; j’en suis sûre !
    En tout cas en 2020 on pourra retourner boire un café chez Coggee quand je serai de retour (bientôt) 🙂
    xx

  • Reply
    Vai en vadrouille
    5 janvier 2020 at 20 h 23 min

    L’intro m’a fait sourire, ce parallèle avec les études et les révisions de dernière minute !
    Tu as eu une année bien chargée. Je comprends totalement pour les réseaux sociaux, et tu as bien fait de retirer ce vernis. Je trouve ça assez malsain cette « perfection » sur Insta en particulier. Oui les blogueuses mamans pensent qu’elles doivent donner de l’inspiration, mais entre ça et utiliser l’image de leur(s) enfant(s) pour s’enrichir ou dégoûter les gens, la limite est floue…
    Bref, je note quelques séries pour plus tard, il y en a pas mal que je ne connais pas !
    Sur ce Julie, je te souhaite une année 2020 épanouissante et synonyme de belles rencontres, physiques et/ou numériques. Ou que les rencontres numériques deviennent physiques 🙂

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.