Humeurs Lifestyle

DEUX MILLE VINGT.

30 décembre 2020

J’ai, comme tout le monde, vécu une année 2020 complexe. Rien ne s’est passé je l’avais imaginé dans mon article deux mille dix neuf. Tous les projets personnels que j’avais en tête ont été reportés, annulés, renvoyés aux calandres grecques. Un peu comme tout le monde (littéralement, tout le monde, toute la Terre).

hors du temps blog bilan 2020
Cassis, Juin 2020

En deux mille vingt, je n’ai pas vraiment voyagé. Nous avons réussi à faire un week-end en famille à Cannes, lorsque la pandémie était encore lointaine. Nous avons réussi à visiter un bout du Luberon lors d’un caniculaire week-end de Juillet. Et nous avons passé quelques semaines, au chaud et au calme dans le Sud-Ouest. A part ça, nous sommes restés calfeutrés dans notre appartement marseillais… Et puis, c’est tout.

Ménerbes, Juillet 2020

En deux mille vingt, j’avais plein d’idées pour faire grandir cet espace virtuel. J’avais prévu de refaire un design minimaliste (parce que, l’écologie, la sobriété écologique, etc.). J’avais plein d’idées d’articles. Et puis, la réalité m’a rattrapé : les journées ne font que 24h. Et puis (surtout), le confinement du printemps. Jongler entre mon télétravail (à temps plein) et la garde de ma bébé (à temps partiel – merci mon époux qui a pris sa part) m’a épuisé (comme jamais). C’est simple, je n’ai eu aucun temps libre durant 3 mois. Soit je travaillais, soit je gardais ma fille, week-end et soirées comprises, évidement. Donc, le blog a été relegué derrière toutes les priorités quotidiennes indispensables. Pourtant, j’avais plein d’idées, j’avais même prévu une vraie semaine de congés rien qu’à moi pour m’occuper de cet espace virtuel. A la place, j’ai éclusé mes (précieux) congés payés pour souffler durant le confinement numéro 1 (ie. uniquement garder ma fille sans culpabiliser).

Cannes - avant le covid
Cannes, Février 2020

En deux mille vingt, je n’ai pas regardé beaucoup de séries. J’ai découvert (après tout le monde) The Crown. Ce n’est pas LA série du siècle (je m’endors régulièrement devant), mais elle me détend après une longue journée (je m’endors régulièrement devant – bis). J’ai binge-watché Emily in Paris (grossier mais parfait pour se reposer) et Home for Christmas (la saison 1 est géniale – si tu aimes les histoires à l’eau de rose). Et, c’est tout. La raison se situe quelque part entre la parentalité, le confinement, la reprise du travail, et une certaine lassitude face à ce format. Je me suis un peu plus concentrée sur les films, en essayant de combler mes lacunes cinématographiques. On ne m’avait pas prévenu à quel point Miyazaki était poétique et Truffaut captivant.

En deux mille vingt, je suis retombée dans la spirale infernale d’instagram. Une vraie relation d’amour haine me relie à ce réseau social. J’ai réussi plusieurs fois à me sevrer, à réduire drastiquement ma consommation, mon exposition à toute cette perfection malsaine. Je retombe toujours, mais un peu moins profondément à chaque fois. Un jour, je publierai mon article sur mon malaise face à ce réseau social si adoré. Hashtag unpopular opinion

2020 bilan blog
Essai photographique étoilé raté – Sud-Ouest, Août 2020

En deux mille vingt et un, je continue ce blog, pour le pire, et je l’espère pour le meilleur. Je viens de renouveler mon nom de domaine à l’instant. Tant pis s’il n’a aucun succès, tant pis si tout le monde est sur instagram. Je crois que j’aime trop la liberté de cet espace pour le laisser partir.

Je te souhaite une bonne année 2021 (bien meilleure – collectivement – que 2020).

Les autres bilans annuels du blog :

Deux mille quatorze

Deux mille quinze

Deux mille seize

Deux mille dix sept

Deux mille dix huit

Deux mille dix neuf

  • Reply
    Aurore
    30 décembre 2020 at 21 h 10 min

    Je te souhaite une belle année 2021 ! Je te rassure, j’ai aussi une grosse relation amour-haine avec Instagram et je pense qu’on est loin d’être les seuls !

  • Reply
    Kenza
    11 janvier 2021 at 2 h 48 min

    Je partage plusieurs choses dans ton bilan ! L’abandon du blog, le binge watching de Emily in Paris et l’amour-haine d’Instagram. J’espère qu’en 2021 tu trouveras le temps qui t’a manqué 🙂

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.