Humeurs Lifestyle

EN PAUSE (DES INTERNETS).

7 février 2021

J’entame une digital detox pour une durée indéterminée. Plus précisément, j’entame une insta detox (je n’ai pas prévu d’abandonner mon blog et les blogs). Je supprime Instagram de mon téléphone, sans avoir la moindre idée de quand, je re-scrollerai sans fin. C’est un peu difficile de l’écrire ici, noir sur blanc, mais j’éprouve un grand sentiment d’épuisement mental, un grand flou, malgré la stabilité apparente de ma vie. J’ignore la raison de ce mal-être, elle est probablement multifactorielle. L’ambiance générale, la pandémie qui s’éternise, les annonces toujours plus irrationnelles jouent probablement un rôle dans cette histoire.

Il est souvent admis qu’instagram est une source d’inspiration, une source d’aspiration. Pourtant, plus je scrolle, plus je me sens mi-na-ble. Le terme est fort, et je n’ai pas trouvé de mot qui collait mieux à ce que je ressentais. Et si les réseaux sociaux offraient une caisse de résonance à mon mal-être ?

Alors, comme dirait ma bébé avec un grand sourire, bye-bye.

marseille goudes mistral
LES GOUDES – UN JOUR DE MISTRAL.

D’ici là, je te laisse avec ce dialogue, écouté sur France Culture : ce que les réseaux font à nos cerveaux.

LES AUTRES ARTICLES SUR L’EVOLUTION DU BLOG

Le recommencement.

La reorganisation.

La reprise 2.0

Le renouveau 2019

Les photos ont été prises à la baie des singes à Marseille en Février 2021.

  • Reply
    Jude.Creezzy
    7 février 2021 at 21 h 52 min

    Hello ! Je n’ai pas encore sauté le pas avec Instagram, par contre j’ai supprimé Twitter (en me détestant très fort durant la lecture des mes anciens tweets. Je ne sais pas comment les gens ont pu m’apprécier d’après mes tweets, j’étais atroce.)
    J’aime bien tes mots « sources d’inspiration/d’aspiration » c’est tellement ça. Je comprends ton sentiment.
    En 2020, je me suis souvent sentie oppressée par Insta, sans parvenir à mettre les mots sur ce qui me dérangeait. Peut-être la sensation d’y passer trop de temps ? l’angoisse aussi de voir que les autres arrivaient toujours à créer de jolies images, de jolis feed ? J’y déteste cette injonction sous-jacente à être ultra-présente par le biais des stories, des posts réguliers, sinon on disparait du feed d’actualité de nos abonnés. Quelle plaie.
    Bonne détox, j’espère que ça te fera du bien 🙂
    (je suivrai peut-être le mouvement, qui sait ?)

  • Reply
    Arlene
    1 mars 2021 at 12 h 14 min

    Coucou, bravo pour votre décision ! Je n’utilise pas instagram depuis longtemps et c’est pour le mieux

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.