Asie Thaïlande Voyage

LA THAILANDE, ITINERAIRE ET INFOS PRATIQUES.

27 janvier 2016

thailande palmier

Je suis partie en Thaïlande entre Novembre et Décembre. Paris commençait à peine à se parer de ses milles lumières de Noël, que je suis partie avec mon (petit) sac à dos pour la Thaïlande, avec une préparation presque limitée à l’achat du Routard et des discussions avec des amis qui y avaient déjà été. J’ai beau être ingénieur, dans la vraie vie, mes tableurs excel sont rarement suivis…

thailande coucher de soleil

___

Le concept.

J’avais juste un concept : un budget « non extensible » (parce que je ne veux pas vraiment me retrouver sur la paille de retour à Paris), un sac à dos pas trop lourd, et de la plage. Après des tas et des tas de débat sur « prendre son reflex : pour ou contre », je me suis rangée avec les contre. Les arguments : le poids, les trajets de nuit en bus (même si la Thaïlande n’est pas le pays le plus dangereux au monde, un reflex, ça fait toujours envie), et la plage (le sable, le sel, l’eau et la surveillance constante). J’ai préféré des appareils photos jetables et mon vieil appareil photo numérique de mes 15 ans, avec un déclencheur cassé. Résultat : mes photos sont loin de ressembler à des photos de catalogue (tu le verras par la suite…), mais au moins j’ai en ai pris plein les yeux. Et j’étais libre.

L’itinéraire.

thailande-itineraire-01

17 jours c’est long pour un seul endroit, c’est trop réduit pour un pays qui fait la taille de la France ! Tout le monde m’a dit qu’il fallait absolument que j’aille à Chiang Mai, que c’était trop bien, dément, la folie. Je n’y suis pas allée. Je me suis concentrée sur le sud ouest de la Thaïlande, les îles de la mer d’Adaman (la saison ne se prêtait à la découverte des îles du golfe de Thaïlande, dont la fameuse Koh Phangan)(ie. pas de full moon party) et Bangkok. Ainsi, j’ai évité de prendre dix vols intérieurs plus de deux semaines (bilan carbone presque positif !), et j’ai découvert tranquillement les îles de Koh Lanta, Koh Phi Phi et de Phuket. Les vacances, c’est sacré.

Pour le côté pratique, je suis partie en Thaïlande avec Quatar Airways (Paris  – Doha – Bangkok), c’était long, mais j’ai pu voir et revoir plein de films (de filles). Comme je me suis prise un peu en avance, mais pas trop, j’a payé mes billets A/R environ 500 euros (je suis un peu une novice en comparateur de prix, j’ai pris directement les billets sur leur site internet…). Pour rejoindre Krabi depuis Bangkok, j’ai pris Air Asia, le « Rayanair » de l’Asie du Sud-Est. Le billet m’a couté environ 30 euros (car j’ai pris un supplément pour mes bagages, inutile en fin de compte….). Pour revenir à Bangkok depuis Phuket, j’ai testé le bus gouvernemental, évitant ainsi un deuxième vol intérieur. C’est très long, c’est pas très confortable, mais c’est pas très cher même à la dernière minute (bus gouvernemental VIP à environ 20 euros)(attention, c’est quand même un peu roots, ce n’était pas très très propre, et nous étions seulement deux occidentaux dans le bus)(et mon voisin de devant n’arrêtait pas de scruter nos bagages… Rassurant !)(mais sinon, ça allait). On peut se dire qu’à 30 euros, c’est mieux de revenir en avion. Certes, mais c’est moins typique, et sans doute plus polluant ?

krabi airport

____

Le Budget.

Un peu moins de 1 000 euros les 17 jours, tout compris : 500 E le billet d’avion A/R Paris-Bangkok et un peu moins de 500E sur place (hébergement, activités, restaurants). Après pour ce prix, évidement, tu te doutes que je ne suis pas allée dans des palaces mais plutôt dans des auberges de jeunesse, des guesthouses et des hôtels « middle-class » (bradés sur Booking/Agoda, remplis de russes). Un choix guidé par mon budget de presque étudiante. Et un peu par conviction écologiste (dit la fille qui part en vacances à l’autre bout du monde …).

Vivre à l’occidentale dans un pays qui n’a pas les infrastructures adaptées (assainissement, gestion des déchets et recyclage, électricité, etc.) est un vrai désastre. Imagine, déjà en France, où nous avons (quand même) des normes et des contraintes techniques et environnementales fortes, il reste des petits problèmes qui font régulièrement la Une. Alors, imagine dans un pays où ces fameuses normes n’existent pas. Imagine juste où va l’eau lorsque tu tires la chasse d’eau (glamour toujours) : les eaux usées se déversent dans l’océan indien, sans aucun traitement. En limitant son confort, on limite également son impact environnemental (CQFD). C’était ma réflexion Nicolas Hulot du moment, après t’en fait ce que tu veux, mais surtout ne vient pas me dire d’éteindre ma lumière alors que tu pars à l’autre bout du monde dans un hôtel de luxe tous les mois.

___

Les autres trucs (pas trop glamour).

A côté des préparatifs plaisants, il y a tout les trucs administratifs très chiants mais indispensables. Le passeport (pas de visa si moins d’un mois), les billets d’avion et l’assistance médicale, indispensable (et fournie avec la CB si tu as payé le billet d’avion avec et que tu pars moins de 90 jours)(bref, il faut regarder les conditions directement sur le site de Visa, Mastercard, etc. avant de partir car tout peut arriver). Et puis forcément, les médicaments de base (Doliprane, Smecta, antiseptique, antimoustique, passements, etc.) car même si on les trouve à l’autre bout du monde, tu seras heureux d’avoir du Smecta à minuit et des pansements à 5h du matin (situation vécue).

Sans oublier les sacro saints vaccins. Pour la Thaïlande, si l’on reste dans les coins bien touristiques (comme moi), aucun vaccin n’est obligatoire (à part ceux qui sont le sont déjà en France) mais il est recommandé de faire celui contre l’hépatite A (en 2 injections espacées de moins de 2 ans, tu es immunisé à vie, pense-y)(j’ai failli raté le coche à quelques mois… mais tout va bien). Pour les parisiens, l’hôpital Bichat est celui qui reste le plus intéressant niveau qualité/prix comparés aux Institut Pasteur, Centre Air France et cie.

Pour finir, si comme moi, tu n’es pas trop aventurière, un guide touristique, c’est pratique et rassurant lorsqu’on ne connait pas la langue du pays visité. Pour la Thaïlande, j’ai préféré le Routard au Lonely Planet (trop anglo saxon pour moi), et je ne regrette absolument pas ce choix. Toutes les adresses et les informations du Routard étaient parfaites !

___

N’hésite pas à compléter cet article en laissant tes impressions thaïlandaises et bonnes adresses si tu as déjà visité ce pays.

Et on se retrouve tous les mercredi de Février 2016 pour les souvenirs thaïlandais (avec mes photos ratées).

__

facebook / instagram / twitter

EnregistrerEnregistrer

  • Reply
    Sonia
    28 janvier 2016 at 8 h 14 min

    Je suis absolument d’accord avec toi en ce qui concerne les médicaments de base. Pour l’avoir vécu également, certains nous on sauvé x).
    Par contre, mon copain m’avait offert le Lonely Planet, mais je n’ai pas du tout aimé celui-ci. Bien qu’assez complet, il était très mal fait. Je suis habituée au Routard, et la prochaine fois je sais directement vers quoi je me tournerai !
    J’ai fait Chiang Mai, j’en garde un bon souvenir, mais c’était pas non plus dingue comme certains peuvent le prétendre (bon après c’est toujours une affaire de préférences).
    En tous cas ton circuit est très sympa et j’ai hâte d’en voir davantage.
    Merci pour ton passage sur le blog et ton commentaire. Je t’ajoute sur Instagram et facebook 🙂

    • Reply
      Julie
      30 janvier 2016 at 11 h 13 min

      @ Sonia : Malheureusement, je n’avais pas pris les bons médicaments de base ^^ Il me manquait l’antiseptique et la biafine ! (et l’assurance m’a été utile ><). Il me tarde également de voir la suite de tes aventures, pour savoir si Chiang Mai vaut vraiment le détour!

  • Reply
    Guillaume
    28 janvier 2016 at 9 h 58 min

    Hâte de découvrir la suite!

    • Reply
      Julie
      28 janvier 2016 at 21 h 49 min

      @Guillaume : ils sont déjà prêts 😉

  • Reply
    Julie - La Boucle Voyageuse
    31 janvier 2016 at 20 h 54 min

    Oh je suis frustrée, je pensais qu’il y avait des photos ! Bon sinon, je ne connais pas du tout la Thaïlande, alors j’ai hâte de voir la suite 🙂

  • Reply
    MES CONSEILS POUR PREPARER UN VOYAGE A L'ETRANGER. - HORS DU TEMPS / Blog Voyage Lifestyle Paris
    28 décembre 2016 at 11 h 30 min

    […] Conseils et itinéraires en Thaïlande […]

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.