Humeurs Lifestyle

LE CONFINEMENT.

27 avril 2020

Je n’ai jamais pensé qu’un jour je vivrais un (mauvais) téléfilm catastrophe. Finalement, la réalité a rejoint la fiction. Je suis enfermée chez moi, et je dois remplir une attestation gouvernementale chaque fois que je descends mes poubelles. C’est glaçant, j’ai l’impression d’être dans une (mauvaise) adaptation de 1984.

___

Evidement, la pandémie du covid-19 semble moins méchante que les contagions hollywodiennes (d’après ce que j’ai compris des diverses sources d’informations à ma disposition à ce jour). Evidement, j’ai la chance de faire du télétravail, chez moi, dans un appartement spacieux sans désordres structurels apparents et probablement salubre (faisons l’impasse sur les mille défauts que je n’ai pas vu lors de sa visite – hastag les cordonniers sont les plus mal chaussés). Evidement, la vie aurait été sans doute plus douce dans une grande maison de campagne à relater mes aventures dignes de la Belle aux Bois Dormant dans un grand quotidien national. Evidement, j’ai beaucoup de chance.

___

Entre deux tranches de banana bread, entre deux confcall, entre deux risettes, entre deux exercices d’abos-fessiers post grossesses, entre deux chansons d’orelsan, entre deux biberons, entre deux points teams, entre deux listes de courses, entre deux attestations dérogatoires de sorties, entre deux cafés un peu trop serrés, entre deux coupures de wifi, entre deux respirations à la fenêtre, entre deux lavages de mains au savon de marseille, entre deux vidéos youtube du Pr Raoult, entre deux micro-siestes, entre deux crêpes sucrées, entre deux mails incompréhensibles, entre deux compotes sur les doigts, entre deux stories insta inutiles, entre deux pleurs, entre deux pages de ce roman que je finirai jamais, entre deux lignes de ce rapport que je ne finirai jamais, je prends des photos, comme un voyage, confinée.

LES AUTRES ARTICLES HUMEURS.

Le blog est mort, vive le blog

La nouvelle vie, hors des réseaux

  • Reply
    Itinera Magica
    29 avril 2020 at 9 h 55 min

    Oui, nous vivons une période surréaliste… mais j’adore tes photos, je les trouve vraiment belles et poétiques, elles me plaisent énormément. Merci pour cette jolie atmosphère

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.