Interview Lifestyle

L’INTERVIEW, UN PETIT POIS SUR DIX.

30 mai 2018

Je ne sais plus comment j’ai découvert le blog de Maude, un petit pois sur dix. Sans doute en cherchant une balade à faire à Paris. Et puis j’y suis revenue. Pour ses photos, pour ses conseils de visites parisiennes avec une dose d’urbanisme et d’architecture. Et pour ses escapades d’ailleurs, à Marseille, en Ecosse. Et en Galice. Depuis, je veux découvrir cette partie espagnole que je ne connais que de mes cours d’espagnol qui commencent à dater…

___

Paris, la petite ceinture – crédits : un petit pois sur dix

POURQUOI TENIR UNPETITPOISSURDIX.FR  ?

J’ai ouvert Un petit pois sur dix en juillet 2012 après plusieurs mois de tergiversations. J’avais découvert un tout petit morceau du monde des blogs quelques temps auparavant lorsque j’étais tombée par hasard sur le site d’Audrey « Et si on se promenait… » : cela avait été une sacrée découverte pour moi ! J’utilisais encore très peu internet, à part Facebook et ma boite mail, et je n’avais pas idée de ce que l’on pouvait y faire et des gens talentueux et passionnés qui s’y trouvaient. C’est ça qui est tout de même merveilleux avec le web : de simples individus prennent le temps de partager leur savoir gratuitement… quelle bulle de liberté !

C’était aussi l’époque où je commençais à beaucoup me balader dans Paris au hasard des rues, je venais d’emménager dans le 20e, commençait à travailler… beaucoup de changements que j’ai accompagné de l’ouverture de mon blog. Au début je voulais parler de beaucoup de choses : lecture, bricolage, balades, expositions, décoration… mais très rapidement, Paris a pris le dessus et j’ai supprimé les autres articles. Finalement, la rubrique « lifestyle » ne me correspond pas vraiment. Ma vie n’a rien d’extraordinaire et je n’ai pas envie de m’en inventer une pour internet !

Je suis d’ailleurs toujours coincée entre ces deux côtés du blog : je le trouve assez impersonnel, je n’y raconte finalement que des balades ou des visites de lieux – ce qui correspond très bien à sa portée utilitaire que je lui voulais – mais, en même temps, je le voudrais plus personnel, qu’il me corresponde plus. Car finalement, depuis 2012, j’ai bien évolué,et j’aurais aimé que mon blog retranscrive plus ce chemin. Bref, cela fait un moment que j’y réfléchi et je ne sais toujours pas quelle direction prendre. Pour l’instant, je choisi la facilité et continue de faire ce que je sais faire…

Irlande, prise à travers le pare-brise du camion qui nous avait prises en stop – crédits : un petit pois sur dix

POURQUOI FAIS-TU DE LA PHOTO ?

 Ma pratique de la photographie a suivi le même chemin que le blog : tout d’abord en totale amatrice avec mon petit compact que mes parents m’avaient offert à Noël, je me suis améliorée, ai changé de matériel (un hybride, toujours de la marque Sony) et maintenant je me retrouve à chercher quelle voie suivre. J’adore cadrer, choisir mes angles de vues, composer une image… J’ai à plusieurs reprises essayé de me documenter sur la technique pour faire des effets un peu plus foufou mais je n’arrive pas à m’y intéresser en fait.

Un de mes regrets dans la pratique de la photo est ma grande timidité envers les gens : je n’ose pas prendre des personnes, même de dos, même de loin, même si je sens que la photo serai réussie. Je suis extrêmement mal à l’aise, j’ai l’impression d’empiéter sur leur vie : de quel droit je me permets de leur prendre leur image ? Quand je vois des photos de rues tellement réussies, j’ai toujours un pincement d’envie mais je n’arrive pas à me résoudre à « voler » leur image aux inconnus…

Ma frustration dans la photographie vient aussi, je pense, à mon inscription l’année dernière sur Instagram. Pour être honnête, j’y suis allée un peu par obligation, pour offrir une représentation à mon blog sur ce réseau social. Malheureusement, j’ai l’impression que plutôt que d’inspirer et insuffler de nouvelles idées (comme le fait Pinterest je trouve), cette plateforme pousse à une uniformisation des traitements, des cadres et des sujets photographiés. Et pour être honnête, je sature (bien que je conçois que ces images plaisent et que par conséquent, les influenceurs continuent de produire en ce sens). Je n’ai pas envie de faire ce type d’images : comme pour le blog « lifestyle », ma vie ne ressemble pas du tout à ces standards et je n’ai pas envie de la représenter selon ces codes.

Bref, je cherche toujours…

barbe a papaBarbe à papa – crédits : un petit pois sur dix

POURQUOI PARTIR EN VOYAGE ?

C’est une excellente question à laquelle je ne sais pas vraiment répondre. Je ne suis pas une grande voyageuse et je n’ai jamais quitté l’Europe – sans que cela me crée une frustration particulière. Je me souviens encore de quelqu’un qui, lors d’une soirée, m’avait répondu « ah tu as plutôt fait l’Amérique » lorsque je lui répondais que je n’étais jamais allée en Asie ! Cette réplique m’avait un peu donné l’impression que si, à (presque) 30 ans, je n’avais pas voyagé, j’avais raté ma vie ! L’idée de « faire » un pays me gène… Je ne vois pas le voyage ou les vacances comme un bien de consommation même si il tend à le devenir et si, surement, je l’utilise comme tel moi aussi.

Je suis assez adepte des longs weekend quelque part en Europe : c’est l’occasion pour moi de fuir ma routine à Paris, de prendre (souvent) le soleil, de me dépayser tout en gardant mes repères européens et, surtout, de vois mes amies qui n’habitent pas à Paris. En fait, ces weekends sont souvent l’occasion de se retrouver dans une ville ou ni l’une ni l’autre n’habite. Et puis, malheureusement, ces trajets sont beaucoup moins chers qu’une destination en France accessible en train – malheureusement car j’adore prendre le train !

Mes vacances les plus marquantes sont celles où j’ai découvert de superbes paysages bien sauvages et déchirés (l’Irlande et l’Ecosse) même si j’ai aussi beaucoup aimé, pour d’autres raisons, mes séjours portugais et espagnols. J’aimerais beaucoup découvrir l’Islande et la Norvège – la faute à tous ces romans que j’ai lus – mais quand je vois les prix, je suis un peu refroidie (hahah !).

Paris, vue depuis les Galeries Lafayette Haussmann – crédits : un petit pois sur dix

PARIS CITY GUIDE

Ouhla ! Alors, je suis nulle en bonnes adresses. En fait, je sors très peu dans les restaurants ou les bars (pour ne pas dire jamais). Je laisse le soin à d’autres blogueuses très talentueuses d’écumer les nouveaux restaurants.

Je suis plutôt une adepte des bars et commerces de mon quartier, sans prétention, mais chez lesquels je me sens comme une habituée ou une voisine.

___

Tu peux retrouver Maude sur son blog un petit pois sur dix !

___

LES AUTRES INTERVIEW

Hors du temps

Andycurly

Marguerite et Troubadour

___

facebook / instagram / twitter

  • Reply
    Kenza
    30 mai 2018 at 16 h 34 min

    Je ne connaissais pas le blog de Maude, merci 🙂

  • Reply
    Bechet
    22 juillet 2018 at 17 h 26 min

    Je viens de découvrir votre site ,car je recherchais des infos sur Toulouse.Je viens de lire quelques articles très sympas ( sur Hossegor, et quelques autres sur Paris)
    Merci de me faire voyager et découvrir d’autres horizons
    Corinne

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.