France Sud-Ouest Voyage

MON SUD OUEST (UN PEU PLUS A L’EST).

4 septembre 2015

SUD OUEST 1

J’ai pris un long train de nuit, de ceux où tu es sûre de mal dormir. Je suis arrivée sur le quai lorsque le jour était en train de se lever. L’air sentait meilleur qu’à Paris. La faute aux pins parassol et à une densité humaine bien plus faible.

___

J’ai parcouru des dizaines de kilomètres à vélo, sur les chemins de mon enfance, dans la campagne accidentée, face au vent, sous un soleil de plomb. J’ai failli mourir des dizaines de fois, j’ai voulu descendre du vélo à chaque montée, j’ai résisté (merci le running). C’est chouette le vélo, descendre à toute allure sans penser à la prochaine montée, se sentir réellement libre. Mes genoux portent encore les stigmates de ces chutes à vélo. Les champs de blé moissonnés, les tournesols un peu trop murs et l’herbe brûlée annoncent déjà la fin de l’été. Les longues journées d’averses ont un avant-goût d’automne, cette période de l’année douce-amère, ma saison favorite en attendant Noël (hashtag fille clichée).

sud ouest briques rougessud ouest croixsud ouest champssud ouest tournesolsud ouest 2sud ouest routesud ouest vegetationsud ouest lauragais

__

J’ai mangé du foie gras et je me suis posée mille questions. Mais aucun rapport avec ma consommation de viande et de gluten. Les longues heures de train aident à la réflexion – je suis chanceuse, je ne suis jamais tombée sur des wagons remplis de gamins brailleurs. J’en suis venue à la conclusion qu’il fallait que je trouve le courage (et le temps) de raconter, pourquoi les blogueuses lifestyle sont nulles.

__

facebook / instagram / twitter

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.